La K_Bim, un outil au service de la visualisation 3D sur chantier.

 

Be Issy, programme tertiaire de 25.000 m2situé à Issy-les-Moulineaux a accueilli sur chantier un outil issu de la démarche de recherche d’innovation de Bouygues bâtiment IDF construction privée : la K-BIM. Conçue pour accompagner les équipes de production sur le terrain et les aider à s’approprier les outils BIM. Sur ce chantier, la maquette 3D de l’architecte était bien avancé, cela pouvait se traduire rapidement par une mise en place du dispositif à expérimenter.

La K-BIM, qu’est-ce que c’est ? C’est une boite en aluminium étanche de 1466 x 760 x 1955 mm qui résiste aux conditions difficiles du chantier, vent, poussière, pluie, etc… Un hayon équipé de deux vérins à gaz, s’ouvre et se fermesur un écran tactile. Relié au wifi via une clé 4G, cette cabine de consultation mobile donne accès sur site aux plans et la maquette BIM, l’ensemble des compagnons, chefs d’équipes et chefs de chantier ont ainsi accès à l’ensemble des plans mis à jour instantanément, détails d’exécution et plans méthodes. Les tâches quotidiennes sont préparées à J-1, et la visualisation des détails 2D et 3D pour les zones complexes est facilitée restituant une meilleure compréhension des ouvrages à bâtir. La disponibilité facilitée des modes opératoires doit permettre la réduction des situations à risques dans un objectif de 0 accidents sur chantier. Le cabine sert également d’interface de présentation des ¼ d’heure sécurité.

Elle participe à la réduction de l’usage du papier sur le chantier et à l’inconfort de l’utilisation de ce support quand les conditions météorologiques ne sont pas favorables. Elingable par 4 anneaux, 4 stabilisateurs de couleur rouge, 4 poignées pour faciliter le guidage, 4 roues pivotantes dont 2 avec freins, les plans d’exécution sont ainsi disponibles au pied de la grue puis d’étage en étage au fur et à mesure du montage du bâtiment. Une fois les stabilisateurs déployés, une simple prise électrique suffit à l’alimenter.

Le retour d’expérience des compagnons a été très bon. Mais pour éviter des formations longues et faciliter l’accès à la maquette numérique, il a fallu créer un interface utilisateur facile à appréhender et à s’approprier.Une application sur tablette avec un interface plus familier a ainsi été développé pour répondre à ces besoins spécifique mais c’est aujourd’hui devenu un outil pérennisé que les chefs de chantier utilisent sur d’autres projets.

Pousser cet aspect production du BIM est un enjeu majeur. Il n’y a pas beaucoup d’offres sur le marché aujourd’hui alors qu’il y a une demande pour des outils comme Unity qui a été BIM d’argent du Moniteur cette année.

© Christine Hoarau-Beauval 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *